– Extrait de Les Clarificateurs (paru en 2012 aux Editions de la Méduse) –
 

Chapitre 1

[lire le Prologue]

chochon rose

          « L’information doit être contrôlée !! Il n’est pas normal que sur Internet circulent toutes sortes d’informations contradic­toires sur lesquelles nous n’avons aucune prise… » Tous, autour de Mike et devant l’écran de l’ordinateur portable sur lequel passait la vidéo, laissaient largement transparaître leur joie. Le journaliste qui s’exprimait sur le plateau de télé d’un débat politique poursuivait d’un ton franchement autoritaire :
          « À titre personnel, je supporte sans réserve l’indispen­sable élaboration d’un système de contrôle international, par lequel les imbécillités et les diffamations que l’on trouve un peu partout sur Internet, c’est-à-dire un espace ouvert au grand public, puissent être rectifiées ; que l’on puisse enfin agir dessus ! Aujourd’hui, tout le monde peut lire et écrire n’importe quoi sans contrôle, rendez-vous compte ! L’animateur du débat finit par l’interrompre :
          – Mais qui peut prétendre, mon cher Franz, qui peut prétendre assurer une meilleure information qu’un autre ?
          – Mais enfin, vous le savez bien, reprit-il plus furieux que jamais, aujourd’hui le gage d’une bonne information qui s’appuie sur des sources fiables, c’est le métier, la profession de journaliste, vous en êtes un vous-même !
          – Oui, je vous taquine, je sais bien, je vous pousse dans vos retranchements, c’est aussi mon, notre métier…

– – – Lire la suite – – –