À PROPOS
DE L’ARTISTE


Démarche


Biographie


Extraits


Presse


Cours


Publications








© Eric Bourdon

 ou toute source

   mentionnée

jolie ligne grise Pages à propos d'Eric Bourdon flèche Contactez Eric Bourdon Bienvenue sur le site web d'Eric Bourdon !
Accueil Peintures Expositions À propos Actus

 L'actualité symptomale d'Eric Bourdon dans ÉLÉMENTS

Revue Éléments n°119 (Hiver 2005-2006)



Arts : Le chaos rigolo d’Eric Bourdon



L’ACTUALITÉ SYMPTOMALE D’ERIC BOURDON




Arts : L'actualité symptomale d'Eric Bourdon - ElémentsLe peintre Eric Bourdon est à l'image de sa génération. Il réfléchit à travers sa peinture sur le monde qui l'environne, il s'en moque avec cynisme, mais on ne sait trop s'il s'en abstrait ou s'il souhaite seulement se tenir à l'écart de ce qu'il dénonce apparemment. Sans doute est-ce là aussi tout l'intérêt de ses tableaux. On y voit se refléter, mieux qu'en bien des livres d'analyse, tous les tourments et toutes les contradictions, mais aussi toute la joie et toutes les aspirations d'une jeunesse qui exprime sa « fureur de vivre ». En un sens, James Dean n'est pas loin derrière ces toiles où le drapeau américain coule comme un torrent de larmes et de sang, mais où s'expose aussi, avec une naïveté qui manquait à Warhol, la fascination d'un artiste pour les mythes qui nous conditionnent. L'hommage aux teletubbies, qui se cachent parfois parmi ces personnages déjantés et picassiens que sont les « femmes sans tête » et autres « vaches volantes », n'est pas seulement une marque d'humour ; elle traduit l'incapacité vécue et assumée d'un jeune homme à sortir de l'enfance, la passion infantile que, comme des dizaines de milliers de Français de son âge, le peintre a sans doute voué à cette série produite aux Etats-Unis à destination des enfants de moins de trois ans...



Revue Eléments n°119 2005/2006 Eric Bourdon - ArtsC'est aussi l'époque qui parle à travers lui lorsque de ravageurs autoportraits montrent l'artiste souriant vers le spectateur, les dents brossées au wonderbright, le corps probablement plus musclé que de raison. Mégalomanie ou critique de la vanité ? Un peu des deux, en somme. La dérision exclut paradoxalement ici toute remise en cause de ce dont on se rit, dans un style qui ne définit que trop bien le jeune art contemporain : ainsi chez le cinéaste Quentin Tarantino, qui ne caricature les seventies que pour les aimer, et singe leur violence sans pour autant la juger (ni en bien, ni en mal). Le pastiche, pour reprendre la formule du culturaliste américain Frederic Jameson, se substitue à la parodie. Le chaos l'emporte sur le sens.



À cette actualité symptomale de l'œuvre répond à l'inverse une certaine nostalgie formelle. Non pas vers les canons du grand art des classiques, qui semblent décidément irrécupérables par les modes de pensée d'aujourd'hui, mais vers ces expériences exubérantes de l'art du début du XXe siècle, cubisme et surréalisme en tête. Voilà encore un trait de notre temps : la rétrospective et le mélange deviennent des principes, et les critères du goût sont définitivement flous.



Les tableaux de notre peintre sont maintenant vendus dans plusieurs galeries de la capitale et de province, mais aussi à Boston : une amorce de succès se dessine donc pour lui. Certains le regretteront. D'autres se diront qu'en plus d'être instructives et de valoir comme symptômes, ces toiles ont l'infini mérite de rappeler que, malgré notre mal de vivre, nous pouvons encore trouver quelque ferveur dans le regard que nous portons sur les choses. Allez, elles ne filent pas le bourdon, les toiles de l'ami Eric !




Paul Masquelier, Éléments


Arts : The symptomal presentness of Eric Bourdon
rectangle gris

Vous regardez la page Arts : L'actualité symptomale d'Eric Bourdon du site Galerie d'Eric Bourdon, artiste peintre, dans la catégorie À propos de l'artiste. Arts : Le chaos rigolo d'Eric Bourdon / L'actualité symptomale d'Eric Bourdon. Revue Éléments n°119 (2005-2006). Le peintre est à l'image de sa génération [...] Mise à jour : 9/10/2017 5:36:18 PM.