À PROPOS
DE L’ARTISTE


Démarche


Biographie


Extraits


Presse


Cours


Publications








© Eric Bourdon

 ou toute source

   mentionnée

jolie ligne grise Pages à propos d'Eric Bourdon jolie ligne grise flèche Contactez Eric Bourdon

Informations sur l’artiste Eric Bourdon

Bienvenue sur le site web d'Eric Bourdon !
AccueilPeinturesExpositionsÀ proposActus

EXTRAITS CHOISIS



Eric Bourdon painting


Eric Bourdon - Joyeux délire


« Son univers est joyeux et fantasque, le trait, primesautier, s’en donne à cœur joie sur la toile, virtuose de la ligne, des courbes et arabesques, avant que les couleurs vives et lumineuses ne fassent irruption et reprennent possession des lieux.


       Eric Bourdon façonne de gentils monstres qui évoluent paisiblement au milieu d’une faune d’individus aux silhouettes des plus étonnantes, rondouillardes ou dégingandées, toujours infiniment sympathiques et ravies de venir stimuler nos âmes d’enfant assoupies. »


Samantha Deman

Arts Hebdo Medias






Eric Bourdon moustaches




« Le travail d'Eric est plus du dessin que de la peinture. C'est un jeu avec les lignes, d'abord tracées d'une manière spontanée, au hasard - comme un gribouillage d'enfant - puis travaillées et retravaillées encore et encore jusqu'à ce que quelque chose de nouveau, une silhouette, un personnage, émerge de ce chaos. Toujours, la nouveauté créée à partir du néant. Aucun personnage n'apparaît deux fois. »


 

Bicha Gallery, Londres, UK









Arts : Le chaos rigolo d'Éric Bourdon


L'actualité symptomale d'Éric Bourdon



« Le peintre Eric Bourdon est à l'image de sa génération. Il réfléchit à travers sa peinture sur le monde qui l'environne, il s'en moque avec cynisme, mais on ne sait trop s'il s'en abstrait ou s'il souhaite seulement se tenir à l'écart de ce qu'il dénonce apparemment. Sans doute est-ce là aussi tout l'intérêt de ses tableaux. »


« La dérision exclut paradoxalement ici toute remise en cause de ce dont on se rit, dans un style qui ne définit que trop bien le jeune art contemporain : ainsi chez le cinéaste Quentin Tarantino, qui ne caricature les seventies que pour les aimer, et singe leur violence sans pour autant la juger (ni en bien, ni en mal). »


« (...) une amorce de succès se dessine donc pour lui. Certains le regretteront. D'autres se diront qu'en plus d'être instructives et de valoir comme symptômes, ces toiles ont l'infini mérite de rappeler que, malgré notre mal de vivre, nous pouvons encore trouver quelque ferveur dans le regard que nous portons sur les choses. »



Paul Masquelier, Éléments








« Eric BOURDON est la joie de vivre, faite homme.

Originale, colorée, gaie, la peinture de BOURDON est au confluent

de l'art figuratif, de l'art abstrait et de l'art onirique.

L'œil intrigué par ces tableaux faussement naïfs

essaie de décrypter la ou les histoires qui y sont racontées

et lorsque l'on croit avoir compris des détails vous emmènent vers d'autres horizons...

C'est avec beaucoup de bonheur que Schèmes vous invite à découvrir

un nouveau et incontestable talent promis à un bel avenir. »



Jean-François Parmentier, Galerie Schèmes, Lille

Selected extracts about Eric Bourdon