La vidéo de l’expo Fanny Leurent / Eric Bourdon (sculptures et peintures) du mois dernier à l’Atelier A3 à Lille, par Manu Samyn !!


 

Bookmark and Share

     Vous retrouverez en ce moment à Lille quelques-unes de mes toiles à l’Atelier-Galerie « A3 », à deux pas de la gare Lille-Flandres (10 rue Saint-Génois). La Galerie A3 est ouverte du mardi au samedi 11h-19h.

eric-bourdon-galerie-atelier-a3-lille

En compagnie de Prince ou Florent Pagny (les œuvres pop de Virginie Fiers alias Mamzelle Firlipipis)… Et sur le mur d’en face, les gratte-ciel new-yorkais de Patrick Palczy, peintre urbaniste.

– – – Lire la suite – – –

Bookmark and Share

wuman-festival-dour-2015-notele

Le tout nouveau groupe WUMAN aura marqué le Festival de Dour 2015 !

 

[…] le quatuor de Wuman a fait son entrée dans le club des festivaliers de Dour qui ont, un jour, la chance de monter sur scène. Dans le Labo, ce nouveau chapiteau de 3 000 places à l’ambiance intimiste, il a diffusé une musique inspirée. Il a aussi prouvé qu’il n’était pas arrivé là par hasard, en dépit du fait qu’il ne s’agissait que de son troisième concert. Dans un set d’une quarantaine de minutes, Nicolas Mouquet (guitare), Marin Lambert (chant et clavier) et Reynier Cretté (synthé) et Thomas Moutier (batterie) ont raconté leurs histoires. Des histoires de femmes.

[…] des femmes au profil différent dont Wuman dresse avec talent le portrait sonore. Indie, pop tropicale, électro et jazz sont les cases dans lesquelles on pourrait ranger la musique du quatuor. « Mais nous-mêmes, nous ne savons pas vraiment qualifier ce que nous faisons, glisse Marin Lambert. On fait des portraits sonores sans vraiment se figer dans un style. »

Extraits de l’article de Denis Vanderbrugge, 18 juillet 2015
Festival de Dour : Wuman et ses femmes dans le Labo – L’avenir

 
 

Écoutez gratuitement la musique de WUMAN sur son site : www.wuman.be
WUMAN est aussi sur Facebook : www.facebook.com/wumanband

 

Bookmark and Share

     Initiée par l’intellectuel sioniste Max Nordau et développée par les nazis, la théorie de l’ « art dégénéré » était l’application à l’art d’une vision culturelle proclamant et dramatisant le déclin de la société. En 1937, une grande « exposition d’art dégénéré » organisée par le régime nazi à Munich pour stigmatiser l’art moderne connaîtra un tel succès populaire que Goebbels (ministre de la propagande), exaspéré, n’aura d’autre choix que de la faire fermer…

Pablo Picasso femme écrivant

 

     Alors que Nordau dénonçait à la fin du siècle précédent le mépris pour les « valeurs traditionnelles des usages et de la moralité », mépris généré autant que reflété par l’art, les nazis reprochaient à l’art de s’éloigner de la norme psychologique, sociale et visuelle d’un art dit « héroïque » en accord avec la « beauté classique ». Goebbels affirmait également que la création artistique devait « se maintenir dans les limites qui lui sont inspirées par une notion d’essence politique et non par une notion d’essence artistique » (cf Lionel Richard, Nazisme et Littérature, F. Maspéro, p.47).
 
     En 2007, le cardinal allemand (catholique) Joachim Meisner fera scandale en employant à nouveau l’expression « art dégénéré » à propos de l’art « qui se couperait trop de la religion »
 
– – – Lire la suite – – –

Bookmark and Share

    À la galerie Schèmes, Denis Bisch ‘The Peintre Normal’ reformule à grands coups de pinceaux spontanés le débat non résolu entre la normalité et l’effervescence hyper-créatrice. Un vernissage très réussi, hier après-midi à Lille, pour une exposition qui doit durer jusqu’au 5 octobre.

 
Bisch peintre normal
 

« Denis Bisch The Peintre est un amphibole des temps modernes
Sa carapace légère dissimule une profonde envie de chorizo
Pour lui l’expression du fond des entrailles s’explose par
grands traits anarchico organisationnels »
(extrait du site de Denis Bisch)

 
Denis Bisch
 

www.denisbisch.com

 

Galerie Schèmes, 27 rue de l’Hôpital Militaire à Lille

Ouverte du mercredi au samedi de 13h à 18h30

Métro : République

 

Bookmark and Share

     C’est à la Galerie Schèmes, face aux ‘regards’ de Claudia, que l’on pouvait également retrouver ceux de Virginie Fiers. Des regards aussi, mais dévoilés, révélés à l’occasion de cette exposition à thème, par l’artiste qui a l’habitude (comme ce que l’on peut voir en suivant ce lien: cultureinside.com/…) de peindre des portraits entiers.

Virginie Fiers

     Les bijoux, les parures orientales ou péruviennes sont pour cette fois mis de côté, pour ne faire presque briller que les yeux…

     C’est également jusqu’à la fin du mois de mai que vous pourrez venir vous en éblouir à la Galerie Schèmes, 27 rue de l’Hôpital Militaire, à Lille, du mercredi au samedi 13h-18h30.

 

Bookmark and Share

sculptures Fanny Leurent photo Florent Mayaud   Jeune sculpteur de Lille pleine de talent et d’avenir, on ne trouve en ligne – pour le moment – les créations de Fanny Leurent qu’à cette adresse:

Fanny Leurent par Florent Mayaud

 
– – – Lire la suite – – –

Bookmark and Share