Vieil art classique dans une galerie contemporaine - Eric Bourdon
Zoom sur la peinture


Vieil art classique dans une galerie contemporaine

Peinture acrylique originale sur toile de lin
Dimensions du tableau : 60 x 60 cm

© Galerie du peintre Eric Bourdon, 2019



     Un sombre portrait traditionnel d’Eric Braeden (Victor Newman dans Les Feux de l’Amour), en vieillard pas très à l’aise dans une galerie d’art contemporain explosive ! L’art classique provoque le scepticisme, l’effroi et l’incompréhension du grand public. En finir avec le vieil art représentatif ?…

– – – Lire la suite – – –
le casting de léonard de vinci la joconde mona lisa nathalie vessié hodges
Zoom sur la couverture
© Nathalie Vessié-Hodges / L’Atelier du Poisson Soluble



     « Le Casting de Léonard », le dernier livre d’illustration de la dessinatrice belge Nathalie Vessié-Hodges, sort très bientôt, le 21 août ! Vous l’aurez compris, il s’agit évidemment du peintre et inventeur florentin, il n’y a pas trente-six Léonard… Par contre, si vous pensiez que le modèle qui a inspiré son chef-d’œuvre « La Joconde » n’a eu aucune concurrence, vous allez découvrir un bel épisode peu connu de l’histoire de l’art !…

– – – Lire la suite – – –
flic rouge gilet jaune peinture galerie peintre eric bourdon
Zoom sur la peinture


Flic rouge sur Gilet jaune

Peinture acrylique sur toile de lin
Tableau de 65 x 54 cm

© Eric Bourdon, 2019



     Toute la violence de l’État policier qui s’abat matraque à la main sur un pacifique Gilet jaune, en peinture…

– – – Lire la suite – – –
plaisir ben achat art contemporain eric bourdon

« Pour le Plaisir » / Ben Vautier

 

     Le moteur premier, aujourd’hui, de l’achat d’une œuvre d’art contemporain, c’est… le plaisir ! Les œuvres d’art contemporain suivent en effet la même tendance générale que les autres produits de consommation. Acheter un tableau pour réaliser un investissement financier n’est une motivation que pour une minorité. Le plaisir règne, et il doit être réel, sensible : seul un Français sur 10 se déclare prêt à acheter une œuvre sur Internet…

 
– – – Lire la suite – – –
acheteur oeuvres art contemporain eric bourdon

 

     Portrait-robot de l’acheteur type d’œuvres d’art contemporain… Et c’est bien un type ! D’après un extrait de l’article « Où l’on apprend qu’un Français sur quatre envisage d’acheter de l’art contemporain » sur le site connaissancedesarts.com, l’acheteur d’œuvres artistiques contemporaines est jeune, plutôt parisien, et il a les moyens…

 
– – – Lire la suite – – –

Le Baiser par Auguste Rodin

Publié le 24-02-2018 par Eric Bourdon | Commenter
Catégorie(s) : Analyses, Sculpture


le baiser auguste rodin eric bourdon

 

Le Baiser

Sculpture en marbre
Auguste Rodin / Taillée par Jean Turcan
H. 181,5 cm ; L. 112,5 cm ; P. 117 cm

 

     Le Baiser est une sculpture d’un couple enlacé, dont Auguste Rodin a créé dès 1882 de petites versions en plâtre, terre cuite et bronze.

     En 1888, le gouvernement français charge Rodin de la première version en marbre de grande taille du Baiser, pour l’Exposition Universelle de Paris de 1889. Mais Rodin va mettre près de dix ans à la livrer.

     Cette version en marbre apparaît pour la première fois au Salon de Paris (ancien nom du Salon des Artistes Français) en 1898. Elle est actuellement exposée au Musée Rodin de Paris.

     Ce que beaucoup ignorent, c’est que Le Baiser de Rodin, comme d’ailleurs une bonne partie des œuvres du Musée Rodin, n’a pas été sculpté par Rodin…

– – – Lire la suite – – –

Scène de café par Raoul Dufy

Publié le 22-02-2018 par Eric Bourdon | Commenter
Catégorie(s) : Analyses, Aquarelle, Dessin, Peinture


raoul dufy scene cafe 440 eric bourdon

(Zoom sur l’œuvre de Dufy)

 

Scène de café

Aquarelle et gouache sur papier par Raoul Dufy
Réalisée vers 1934 – Dimensions : 50,8 x 66,8 cm
Vendue £50,000 à Sotheby’s Londres le 6 Fev 2014

 

     C’est en 1926, en regardant une petite fille qui court sur le quai de Honfleur, que Raoul Dufy comprend que l’esprit enregistre plus vite la couleur que le contour. Il va alors dissocier les couleurs et le dessin. Dufy ajoute son dessin à de larges bandes de couleurs horizontales ou verticales, ou bien à de larges taches colorées.

     L’aquarelle et la gouache prennent de plus en plus d’importance après 1930. Les « flaques de couleurs » du fond sont étendues sur un papier préalablement mouillé et tendu sur une planche à dessin. Quand elles sont sèches, il dessine au pinceau fin les divers objets du motif.

– – – Lire la suite – – –

gustave courbet le désesperé autoportrait 440 eric bourdon

(Zoom sur l’autoportrait de Courbet)

 

Le Désespéré

Peinture à l’huile sur toile par Gustave Courbet
Tableau de 45 x 54 cm, 1843-1845
Conseil Investissement Art BNP Paribas

 

     Le Désespéré est un tableau du peintre français Gustave Courbet. L’œuvre est un autoportrait de l’artiste. On pense qu’il a réalisé cette peinture entre 1843 et 1845, au début de son installation à Paris. Elle le montre « désespéré » mais surtout en pleine jeunesse.

     Courbet tenait beaucoup à cette toile puisqu’il l’emmena en exil avec lui en Suisse en 1873. Quelques années plus tard, le docteur Paul Collin au chevet de Courbet durant ses derniers jours, décrit l’atelier du peintre et, plus particulièrement, « un tableau représentant Courbet avec une expression désespérée et qu’il avait intitulé pour cette raison Désespoir. »

     La toile appartient à une collection privée d’investissement, mais a été exposée au musée d’Orsay en 2007.

– – – Lire la suite – – –

     Puisque les plus heureux ont des douleurs sans nombre,
     Puisque le sol est froid, puisque les cieux sont lourds,
     Puisque l’homme ici-bas promène son cœur sombre
     Parmi les vains regrets et les courtes amours,

     Que faire de la vie ? Ô notre âme immortelle,
     Où jeter tes désirs et tes élans secrets ?
     Tu voudrais posséder, mais ici tout chancelle ;
     Tu veux aimer toujours, mais la tombe est si près !

     Le meilleur est encore en quelque étude austère
     De s’enfermer, ainsi qu’en un monde enchanté,
     Et dans l’art bien aimé de contempler sur terre,
     Sous un de ses aspects, l’éternelle beauté.

– – – Lire la suite – – –

tableau peinture acrylique carnica humanité peintre eric bourdon

 

Extrait du tableau Carnica
Peinture acrylique 73 x 60 cm
© Eric Bourdon 2015

L’humanité carnivore, par Florence Burgat
Une conférence au Palais des Beaux-Arts de Lille, où a également
lieu l’exposition « Jean-François Millet, Rétrospective ».
Conférence le samedi 18 novembre, de 16h30 à 18h30
Place de la République à Lille (entrée libre).

Retrouvez Florence Burgat sur France Culture !

 

     Pourquoi mangeons-nous de la viande ? Parce que c’est… bon ?? Dans L’humanité carnivore, son livre paru cette année au Seuil, Florence Burgat voit derrière le prétexte culinaire ou gustatif une tout autre raison. Alors que l’humanité peut vivre d’une alimentation entièrement végétale, elle tue et mange des animaux… pour se rappeler qu’elle s’en est séparée.

– – – Lire la suite – – –

»