corridas-eric-bourdon-440

[ cliquez pour zoomer ] [ drawing in English ] [ dibujo en español ]

 

     Pas sûr qu’on ait besoin de ‘raisons’ pour savoir quoi penser des corridas. Ou plutôt halluciné qu’on en soit (vraiment?) à devoir sortir des raisons… Mais des dix invoquées par Maeva Lahmi dans son article pour l’interdiction des corridas en France (publié sur Radio-VL le 29 juillet 2016), les 2 dernières ne sont pas les moins importantes.

     La première concerne la banalisation de la torture par l’escroquerie grossière d’un prétexte artistique ou culturel.

– – – Lire la suite – – –

Bookmark and Share

proudhon-anarchie-autrement-440

(cliquez pour zoomer)

 

     Petite illustration (style Big Brother 1984) sur Proudhon, premier idéologue de l’«anarchie», le jour même où sort un autre livre sur l’anticapitaliste de nouveau à la mode : Pierre-Joseph Proudhon, l’anarchie sans le désordre par Thibault Isabel. C’est aux éditions Autrement (avec une préface de Michel Onfray, siouplé!…).

– – – Lire la suite – – –

Bookmark and Share

pardon-eglise-catholique

(cliquez pour zoomer)

 

« LE PARDON »
« L’Église Catholique montre l’exemple… »


Stylo & feutre sur papier, 2017
 
© Eric Bourdon

Bookmark and Share

Art Actuel

15/09/2016 | par Eric Bourdon | Commenter


art-actuel-440

(cliquez pour zoomer)

 

Exposition « Art Actuel »
(stylo & feutre sur papier)
*** 2016 ***
 
© Eric Bourdon

Bookmark and Share

la-franc-maconnerie-contre-infiltration-des-sectes

(cliquer sur l’image pour l’agrandir)

 

     Pourquoi la Franc-maçonnerie, attaquée comme ‘secte’ tout au long de son histoire et aujourd’hui dans de nombreux pays (USA et Italie par exemple), dirige-t-elle aujourd’hui la chasse aux sectes en France ? La réponse est dans la question. Là où les francs-maçons ont réussi à diriger et à encourager la paranoïa anti-sectes, ils se sont mis à l’abri d’une chasse aux sorcières dont ils sont d’habitude les premières victimes :

– – – Lire la suite – – –

Bookmark and Share

eglise-catholique-franc-maconnerie-adfi-unadfi-sectes

(cliquer sur l’image pour l’agrandir)

 

     L’Union nationale des associations de défense des familles et de l’individu (Unadfi, principale association antisectes) réussit l’exploit de combiner deux composantes traditionnellement ennemies. Catholique de par ses origines, elle a progressivement intégré de plus en plus de francs-maçons. Ce que confirmait Janine Tavernier qui présidait l’Union nationale des Adfi de 1993 jusqu’à sa démission en 2001 :

– – – Lire la suite – – –

Bookmark and Share

identite-democratie-front-national

(cliquer sur l’image pour l’agrandir)

 

     On reproche souvent au Front National de ne pas être un parti ‘républicain’. En plus d’être une accusation floue pour la majorité des électeurs, elle semble aussi à chaque fois louper sa cible. Républicain n’est pas synonyme de démocratique. Le Royaume-Uni, comme d’autres pays en Europe, est une monarchie, pas une république, et personne ne s’en scandalise. La forme non-républicaine du pouvoir n’empêche pas sa plus totale nature démocratique.

     En revanche, on pourrait beaucoup plus dénoncer la nature non-démocratique du Front National (dont il se défend également). En montrant que par le biais de l’identité et du concept du ‘vrai Français’ auquel seul la démocratie devrait bénéficier, c’est à toutes les autres catégories de Français que le Front National voudrait la retirer.

– – – Lire la suite – – –

Bookmark and Share

philosophe-nazi-martin-heidegger-nazisme
 

« […] la question directrice de ma recherche n’a pas été au départ celle du national-socialisme de Heidegger, mais celle de sa conception de l’homme. C’est à mesure que je progressais vers les fondements de son œuvre, que j’ai pu mesurer à quel point le national-socialisme y était inscrit. Dès lors, il m’est apparu qu’il était impossible de faire la part de l’idéologie et celle de la philosophie. Peut-on en effet sérieusement envisager de prendre un à un les 66 volumes parus de la Gesamtausgabe [l’œuvre intégrale de Martin Heidegger, en cours de publication] et de former deux piles : à droite, les ouvrages qui seraient de la pure idéologie nazie, à gauche, ceux qui pourraient-être considérés comme relevant de la philosophie ? Heidegger lui-même a conçu sa Gesamtausgabe comme un tout. Il en a dressé le plan de façon à ce que les cours les plus ouvertement hitlériens paraissent lorsqu’il n’aurait plus à en répondre, qu’ils prennent place au cœur même de l’œuvre, sans aucune réserve ni repentir, et c’est tout cet ensemble qu’il a légué comme son œuvre, pour les générations à venir. »

 

Extrait de la conférence d’Emmanuel Faye à la Sorbonne lors de la parution en 2005 de son livre Heidegger, l’Introduction du Nazisme dans la Philosophie aux Editions Albin Michel.

 

Bookmark and Share

martin-heidegger-introduction-du-nazisme-dans-la-philosophie

 

     Depuis la parution en 2005 du livre d’Emmanuel Faye Heidegger, l’Introduction du Nazisme dans la Philosophie aux Editions Albin Michel, on sait à quel point le pilier de la philosophie du 20ème siècle était noyé dans le nazisme. Pas seulement l’homme, mais son œuvre également, dont le vocabulaire volontairement sophistiqué au-delà de toute mesure repeint en réalité les concepts de base bien connus du nazisme : la race et la sélection raciale, la souche, l’essence allemande, la voix et l’unité du sang, le sacrifice de soi pour le peuple, l’expansion territoriale, la vision du monde du Führer, l’extermination totale de l’ennemi intérieur… On trouvera une première illustration de ce décodage dans cette conférence de 2005 à la Sorbonne suivie d’un débat, et dans la préface de 2007 à la seconde édition du livre.

– – – Lire la suite – – –

Bookmark and Share

Les paradoxes de la défense anonyme de la liberté d’expression,
en images.

33 pages (html) >>> Les Nanominus
eric-bourdon-les-nanominus

 
 

Bookmark and Share
»
Page 1 / 212