paysage normandie petit ruisseau ensoleillé eric bourdon

Zoom sur la peinture


Paysage de Normandie avec un petit ruisseau ensoleillé.

Peinture acrylique originale sur toile de lin
Dimensions du tableau : 81 x 65 cm

Refusée au Salon d’Automne (Paris) 2021  Refusée


© Galerie du peintre Eric Bourdon
Lille, 2021



     La peinture « Paysage de Normandie avec un petit ruisseau ensoleillé » donne à voir, de manière sensible, différentes façons de représenter, mettre en scène le corps, la nature et la matière. Mais dans une perspective plus conceptuelle, le tableau est tout autant guidé par la question du dispositif esthétique déconstructionniste de Jacques Derrida et agit comme un envers postmoderne du décor (faisant peser un soupçon radical sur le langage structuré et et les approches fonctionnalistes et descriptives de l’herméneutique traditionnelle).

– – – Lire la suite – – –
 
LE GOUVERNE MENT acrylique papier eric bourdon

Zoom sur la peinture


LE GOUVERNE MENT

Peinture acrylique originale sur papier dessin extra-fort
à grain Carte d’Art 340g de Sennelier (D340)
Dimensions de l’œuvre : 20 x 20 cm

© Galerie du peintre Eric Bourdon
Lille, 2020



     La peinture « LE GOUVERNE MENT » sonde les profondeurs inextricables de l’âme humaine pour amener le spectateur à la sérénité paroxystique de l’être. Sur un fond de verts pâturages et de bleus ciel ravissants émaillés de petits éclats d’une pure lumière blanche, l’œuvre explore intuitivement la vérité et la liberté de l’esprit humain dans le contexte de sa complexité sociétale autant que de son intimité singulière. Le peintre y exprime son ressenti sur des moments de vie universels, et sa propre intériorité sous la forme d’un langage symbolique et cathartique.

– – – Lire la suite – – –
 
Émulsion plastique pan-chromatique Eric Bourdon

Zoom sur la peinture


Émulsion plastique pan-chromatique
aux hydroflures pigmentaires jubilatoires de Nymphéa d’Agadir

(Titre complet)

Peinture acrylique originale sur toile de lin
Dimensions du tableau : 81 x 65 cm

© Galerie du peintre Eric Bourdon
Lille, 2020



     Un tel titre nous renvoie plus vite qu’on ne le penserait à l’histoire du marxisme et à l’épineux débat sur l’incapacité à rendre compte pleinement, dans l’esthétique de l’émulsion pigmentaire, de la spécificité des fluctuations de sens dynamiques. Les propriétés de l’émulsion plastique pan- (voire pro-) chromatique nous obligent aujourd’hui à réviser notre interprétation de la classification pigmentaire reconnue jusqu’alors par les spécialistes et chroniqueurs des sciences jubilatoires.

– – – Lire la suite – – –
 
Vue d'artiste du Port Vicat depuis Bayonne Eric Bourdon

Zoom sur la peinture


Vue d’artiste du Port Vicat depuis Bayonne par temps sec
(Titre complet)

Peinture acrylique originale sur papier dessin extra-fort
à grain Carte d’Art 340g de Sennelier (D340)
Dimensions de l’œuvre : 20 x 20 cm

© Galerie du peintre Eric Bourdon
Lille, 2020



     La peinture Vue d’artiste du Port Vicat depuis Bayonne par temps sec interroge d’emblée le statut de l’art et de l’affectivité esthétique développé par exemple chez Michel Henry. Le champ occupé par l’art dans l’économie de la phénoménologie matérielle est-il le lieu le plus propre pour l’exploration immanente de l’apparaître et l’auscultation de l’affectivité transcendantale de la vie ?

– – – Lire la suite – – –
 
speculations curatoriales art rien eric bourdon

Zoom sur la peinture


Spéculations curatoriales sur l’art de rien du tout
quand il fait beau et qu’on préfèrerait aller jouer dehors

(Titre complet)

Peinture acrylique originale sur papier dessin extra-fort
à grain Carte d’Art 340g de Sennelier (D340)
Dimensions de l’œuvre : 20 x 20 cm

© Galerie du peintre Eric Bourdon
Lille, 2020



     Les spéculations curatoriales et académiques fantaisistes, et les sur-interprétations arbitraires des œuvres d’art, peuvent être des exemples d’idiotie intellectuelle comme ceux qui sont disséqués de manière amusante par Roger Kimball dans Le Viol des Maîtres (The Rape of the Masters). Kimball prend comme épigraphe le dicton bien connu de l’évêque Butler, de 1726, qui dit que « Chaque chose est ce qu’elle est et rien d’autre ».

– – – Lire la suite – – –
 
Lazar Berman chinant au marché de l'art à Oslo - Eric Bourdon

Zoom sur la peinture


Lazar Berman chinant au marché de l’art à Oslo
tout en faisant de petits bruits satisfaits

(Titre complet)

Peinture acrylique originale sur papier dessin extra-fort
à grain Carte d’Art 340g de Sennelier (D340)
Dimensions de l’œuvre : 20 x 20 cm

© Galerie du peintre Eric Bourdon
Lille, 2020



     La théorie esthétique de l’art, telle que la défendait le très influent critique d’art américain Clement Greenberg, associait d’une manière audacieuse la théorie moderniste de l’art à une certaine conception de l’esthétique ; une association cocasse dont le pianiste soviétique Lazar Naoumovitch Berman, qui refusait de jouer la musique du compositeur polonais Frédéric Chopin mais se produisit en concert avec son fils Pavel dans la ville moderne et éclectique d’Oslo en 1990, se foutait par-dessus tout.

– – – Lire la suite – – –
 
William Vicats achetant à bon prix une poivrière de luxe en ciment népalais - Eric Bourdon

Zoom sur la peinture


William Vicats achetant à bon prix
une poivrière de luxe en ciment népalais

(Titre complet)

Peinture acrylique originale sur toile de lin
Dimensions du tableau : 73 x 60 cm

© Galerie du peintre Eric Bourdon
Lille, 2020



     La poivrière de luxe de William Vicats n’est bien évidemment que le paradigme de l’esthétique contemporaine rapportée à la subtile expression de son étrangeté contextuelle post-moderne. Que William Vicats l’achète, sa poivrière de luxe, à bon prix ou à prix d’or, peu nous importe, pourvu qu’il l’achète : c’est le gage de sa valeur en tant qu’objet-phénomène face à l’investigation critique de la conscience de l’être-là.

– – – Lire la suite – – –
 

Avis aux retardataires : grâce à nos amis cheminots les toiles sont toujours à la galerie, mais seulement jusqu’à samedi soir (le 4)… 😃
Et bonne année ! 🎉


Par PA. M. Article publié dans Var-Matin le 18/11/2019.

article var-matin expo toulon eric bourdon galerie flordavelia

« Eric Bourdon devant ses œuvres déjantées, joyeuses et colorées. »
(Photo Pa. M. pour Var-Matin)



Par la teneur de sa nouvelle exposition, la galerie FlorDavelia cherche à présenter une nouvelle vision de l’art contemporain, notamment à l’intention des profanes en la matière, de ceux qui hésitent à entrer dans une galerie, des enfants et leur imaginaire.


– – – Lire la suite – – –