Les Clarificateurs – Prologue

Publié le 03-12-2013 par Eric Bourdon | Commenter
Catégorie(s) : Livres


– Extrait de Les Clarificateurs (paru en 2012 aux Editions de la Méduse) –
 

chinese-icon

         Lorsque Chang termina son exposé fastidieux, cette expression admirative qui avait le don d’irriter Mike refit surface sans prévenir. C’est en levant les yeux au ciel devant son petit auditoire que Chang, d’un ton béat qui contractait déjà à distance les mâchoires de son collègue, commença ses remerciements au Fondateur :
          « Enfin, je ne peux m’arrêter sans encore une fois remercier Notre-maître-à-tous de nous avoir apporté sa sainte technologie et de nous avoir dit que les portes de nos âmes ne sont fermées que de l’intérieur… »

          C’en fut alors trop pour Mike qui, assis devant lui, expira d’un coup tout l’air de ses poumons en secouant violemment la tête de gauche à droite. Lorsqu’il se retourna, il fixa du regard une auditrice qu’il ne connaissait pas encore et, d’une voix encore plus élogieuse que celle de Chang, il reprit :
          « Notre-maître-à-tous a dit aussi, lors de son dernier voyage en Chine : Le problème avec la Chine, c’est qu’il y a trop de Chine­toques ici ! »

          Est-ce le rire étouffé de Brad, son voisin de gauche, ou bien la tête livide que faisait Chang lorsque Mike lui refit face, qui lui fit prendre conscience de son écart ? En tout cas, le « Ooops… » qu’il prononça lui-même spontanément était bien plus grave qu’il n’en avait l’air.

– – – Lire la suite – – –

     Retrouvez les sculptures captivées et captivantes de Fanny Leurent (terre cuite), et mes peintures acryliques à l’exposition ‘Art et Création Universels’, Ferme du Gauquier, 49 rue Gambetta, Lys-lez-Lannoy. C’est tout ce week-end des 19 et 20 octobre de 10h à 18h !…

fanny leurent art et création
 
fanny leurent art et création 2
 
eric bourdon art et creation
 

Le cerveau du paréidoliste

Publié le 14-07-2013 par Eric Bourdon | Commenter
Catégorie(s) : Analyses, Dessin


temporal-lobe
 
 

     Le lobe temporal est cette zone du cerveau que vous utilisez pour imaginer des personnages dans les nuages (« paréidolie » classique), pour reconnaître des visages familiers, des objets, des lieux, des mots, et créer du sens à partir d’un contenu visuel flou. À l’occasion vous la mobiliserez aussi la prochaine fois que vous dessinerez… Utile ou ludique, le lobe temporal droit a son équivalent à gauche, même si leurs fonctions ne sont pas exactement dupliquables – plus complémentaires qu’identiques.

– – – Lire la suite – – –

Art dégénéré ?

Publié le 28-03-2013 par Eric Bourdon | Commenter
Catégorie(s) : Analyses, Peinture, Portraits


     Initiée par l’intellectuel sioniste Max Nordau et développée par les nazis, la théorie de l’ « art dégénéré » était l’application à l’art d’une vision culturelle proclamant et dramatisant le déclin de la société. En 1937, une grande « exposition d’art dégénéré » organisée par le régime nazi à Munich pour stigmatiser l’art moderne connaîtra un tel succès populaire que Goebbels (ministre de la propagande), exaspéré, n’aura d’autre choix que de la faire fermer…

Pablo Picasso femme écrivant

 

     Alors que Nordau dénonçait à la fin du siècle précédent le mépris pour les « valeurs traditionnelles des usages et de la moralité », mépris généré autant que reflété par l’art, les nazis reprochaient à l’art de s’éloigner de la norme psychologique, sociale et visuelle d’un art dit « héroïque » en accord avec la « beauté classique ». Goebbels affirmait également que la création artistique devait « se maintenir dans les limites qui lui sont inspirées par une notion d’essence politique et non par une notion d’essence artistique » (cf Lionel Richard, Nazisme et Littérature, F. Maspéro, p.47).
 
     En 2007, le cardinal allemand (catholique) Joachim Meisner fera scandale en employant à nouveau l’expression « art dégénéré » à propos de l’art « qui se couperait trop de la religion »
 
– – – Lire la suite – – –