temporal-lobe
 
 

     Le lobe temporal est cette zone du cerveau que vous utilisez pour imaginer des personnages dans les nuages (« paréidolie » classique), pour reconnaître des visages familiers, des objets, des lieux, des mots, et créer du sens à partir d’un contenu visuel flou. À l’occasion vous la mobiliserez aussi la prochaine fois que vous dessinerez… Utile ou ludique, le lobe temporal droit a son équivalent à gauche, même si leurs fonctions ne sont pas exactement dupliquables – plus complémentaires qu’identiques.


 
fusiform-gyrus

     Par exemple, le gyrus fusiforme (à l’intérieur de la zone orange) qui est une partie du lobe temporal est spécialisé dans le travail complexe d’identification des visages et des corps. Alors que le gyrus fusiforme de gauche reconnaît des visages dans des images qui peuvent être ou non de vrais visages, le gyrus fusiforme de droite se charge de déterminer si le visage identifié est un véritable visage (cf Fusiform gyrus sur Wikipédia).

     Centre de la mémoire et de l’identification visuelles, de la distinction entre l’inconnu et le familier, et centre de la rêverie créatrice, le lobe temporal est aussi celui des hallucinations, des illusions, de la perception des émotions, des interprétations – pertinentes ou non – de ‘signes’, des impressions de déjà-vu, et de sensations d’angoisse comme d’euphorie. Ce qui a valu au lobe temporal l’appellation courante de « point de Dieu »… Rien de moins.

 
 
Image du haut © Partners HealthCare System, Inc.
 

Bookmark and Share

comment box eric bourdon

Commentaires

       

      Nom / Pseudo (demandé, publié)

      Email (demandé, non publié)

      Site web, page, lien (?...)

      Exprimez-vous (publication après vérification ~48h) :

      * merci de compléter :