Eric Bourdon

Peintre, Dessinateur

Extrait du catalogue de Solid’Art 2017, l’exposition-vente d’art contemporain du Secours populaire. Expo au Palais Rameau à Lille, du 16 au 18 juin 2017.

eric bourdon peintre dessinateur

Voir le catalogue de l’exposition en entierVoir la liste des artistes

 

Eric Bourdon est un homme sans histoire, et un dessinateur sans technique.

Chaque jour (comme chaque peinture) est un recommencement !

L’improvisation est pour lui la seule règle du jeu, elle est au cœur de l’activité artistique.

Faire jaillir des émotions colorées et des personnages folkloriques en partant de quelques lignes tracées « sans y penser », c’est cultiver la créativité graphique à son niveau le plus élémentaire.

Gribouilleur de profession, Eric Bourdon ne s’exerce qu’à mettre en lumière la richesse créative du hasard et de l’accident, et à révéler leur potentiel inépuisable lorsqu’il s’agit de créer une myriade de créatures… auxquelles on n’aurait jamais pensé !

Le Secours populaire ?

Né en 1945, le Secours populaire est une association à but non lucratif, reconnue d’utilité publique et déclarée Grande cause nationale. Celle-ci est habilitée à recevoir des dons, des legs et des donations. L’association s’est donnée pour mission d’agir contre la pauvreté et l’exclusion en France et dans le monde […]. Elle rassemble des personnes de toutes opinions, conditions et origines qui souhaitent faire vivre la solidarité.

En France…

Le Secours populaire est particulièrement attentif aux problèmes d’exclusion. Sur le court terme, par une solidarité d’urgence basée sur l’écoute, l’alimentaire, le vestimentaire. L’hébergement d’urgence ou l’orientation vers une structure de soins restent aussi au cœur des préoccupations du Secours populaire. Le SPF [ Secours Populaire Français ] accompagne également sur la durée, les personnes et familles dans leurs démarches et leurs droits. Accès au logement, à la santé, aux vacances, à la culture et aux loisirs, au sport, à l’insertion professionnelle. Urgence ou non, le respect de la dignité des personnes aidées est primordial pour l’association ainsi que leur mise en mouvement pour la pratique de la solidarité.

( https://www.secourspopulaire.fr/qui-sommes-nous )

 
 

« Un bon placement, l’art ? »

Ils sont cent trente, cette année, à vendre leurs œuvres durant trois jours au Palais Rameau, au profit de l’association. Il y a des inconnus qui ne le resteront peut-être pas longtemps comme des artistes côtés, Jef Aérosol, JonOne, Ben Bella et consorts. Triés sur le volet. « On manque de place, on a au moins soixante propositions qu’on a dû mettre en liste d’attente, remarque Jihem, l’un des deux commissaires de l’exposition. L’événement devient incontournable. » Y compris pour le Secours populaire, dont la campagne de vacances pour tous (plus de quarante mille personnes) reposait l’an dernier, pour dix pour cent, sur ce seul rendez-vous.

Le principe est inchangé. Les artistes cèdent la moitié du produit des ventes au Secours populaire. « Je ne me considère pas comme un artiste engagé, je me méfie des étiquettes », témoigne Freaks The Fab à la veille de sa première participation. Mais « envoyer les gamins en vacances », cela va bien à celui qui se présente comme un « militant du sourire ». Un habitant du Nord-Pas-de-Calais sur deux ne part pas en vacances. Ce sombre tableau-là a besoin de quelques touches de couleur.

( http://www.lavoixdunord.fr/178494/article[…] )

 

Articite.fr – Les arts visuels


comment box eric bourdon

Commentaires

       

      Nom / Pseudo (demandé, publié)

      Email (demandé, non publié)

      Site web, page, lien (?...)

      Exprimez-vous (publication après vérification ~48h) :

      * merci de compléter :