la rhune saint jean de luz louis floutier eric bourdon

 

Le port de Saint-Jean-de-Luz
Vue de la Rhune depuis Saint-Jean-de-Luz
 
Peinture à l’huile sur toile de Louis Floutier
Tableau de 54 × 72 cm

 

     La Rhune et Saint-Jean-de-Luz sont deux sujets récurrents dans l’œuvre de l’artiste peintre basque Louis Floutier (1882-1936). Saint-Jean-de-Luz, sur la côte basque et aux portes de l’Espagne, dont le port de pêche daterait de la préhistoire, est devenu à la fin du 19ème siècle une station balnéaire réputée. Le tourisme y joue toujours un rôle très important, avec hôtels, restaurants, thalassothérapie, golfs… La Rhune est un massif montagneux qui traverse la frontière franco-espagnole, et apparaît à l’arrière-plan sur un grand nombre de peintures de Louis Floutier.

 

     Louis Benjamin Hughes Floutier est né en 1882, non pas au Pays basque mais à Toulouse, où il suit une première formation artistique de cinq ans à l’École des Beaux-Arts dans l’atelier de peinture d’Alexandre Laborde. Il intègre l’Académie des Beaux-Arts de Paris dans l’atelier de Fernand Cormon en 1903. Il obtient le titre de « Premier Logiste » au Grand Prix de Rome en 1905.

     Louis Floutier participe à la Première Guerre mondiale (engagé volontaire), comme camoufleur. Il s’installe ensuite au Pays basque et participe en 1919 à la fondation des Poteries de Ciboure avec Victor Lukas (tourneur) et Etienne Villotte (ébéniste de profession), deux artistes qu’il a connus dans les tranchées. Floutier y travaillera deux ans, à décorer des poteries en grès et à créer un nouvel art-déco basque mêlant formes et inspirations de la Grèce antique à un régionalisme basque moderne.

     En 1922, il s’installe seul dans un atelier de Saint-Jean-de-Luz et se consacre à la peinture du Pays basque, ses paysages, ses coutumes et ses habitants. Floutier s’intéresse beaucoup aux personnes : il dessine et peint de nombreuses scènes de rencontres, de danse, comme le fandango, ou de jeux, avec les quilles, la pelote, ses frontons et ses pelotaris… Mais il est surtout renommé en tant que paysagiste.

     Louis Floutier n’est pas venu au Pays basque par choix, mais par hasard. Et l’attachement n’est pas immédiat : Les circonstances seules m’ont amené dans cette région privilégiée, qui ne s’offre point, qui ne vous fait aucune avance, et que l’on n’apprécie et que l’on aime vraiment qu’à la longue : j’y avais été appelé pour donner un essor artistique aux poteries de Ciboure. Pendant deux ans, je me suis surtout consacré à cela, mais j’avais tout de suite goûté le caractère très spécial et les incomparables beautés de ce Pays basque, qui m’est devenu à ce point cher que je ne le veux plus quitter. J’avais compris très vite qu’à l’envi il me fournirait l’occasion d’essayer d’en répéter le charme multiple, flexible et dense. À la lettre, séduit par le cadre qui m’environne, je tente de l’exprimer sur la toile.

     Promener son chevalet d’Urrugne à Ascain, de Saint-Jean-de-Luz à Mutriku, étudier les nuances des couleurs de l’ajonc ou vérifier si en amont d’Arnaga « la Nive est plus bleue » l’auront vite fait évoluer. Amoureux de la lumière comme beaucoup d’artistes du mouvement impressionniste, il est rapidement conquis par la mer, la montagne, avec la Rhune omniprésente, et les façades blanches des fermes du Labourd. Il peint de nombreux ports basques, des ponts, villages, marchés et maisons, des vues de la campagne et des collines basques, des paysages de Ciboure, de Socoa, Hendaye, Saint-Jean-Pied-de-Port, Olhette, Espelette, Ainhoa, Sare…

     À sa mort en 1936 à Saint-Jean-de-Luz, Louis Floutier laisse derrière lui plus d’un millier d’œuvres, aujourd’hui dispersées dans des collections privées ou publiques. Une première édition d’un Catalogue Raisonné a vu le jour en juin 2017. Elle comporte 300 pages et 970 illustrations, et précède la publication d’un ouvrage grand public d’une centaine de pages sur l’œuvre prolifique d’un peintre devenu basque.

     Les informations sur le catalogue raisonné (toujours ouvert à de nouvelles contributions), sont disponibles sur le site www.floutier.com (page ‘Livres’). Achat direct ou via Amazon.

 

Expositions de/sur Louis Floutier :
Expositions à Paris avec le Salon des Artistes Français en 1905, 1907, 1909, 1912, 1919 (Exposition spéciale des Œuvres des Artistes Mobilisés : Croquis de guerre), et 1932.
Expositions à Bayonne en 1923, 1925 et 1928, à Pau en 1925, à Toulouse en 1927.
À Saint-Jean-de-Luz : Rétrospective Floutier à la Maison Ducontenia en 1993 par Mr G. Prialloux.
À Ciboure : Exposition Floutier à la Tour de Bordagain en août 2006.

 


comment box eric bourdon

Commentaires

     

    2 Commentaires

  1.   Mary Anne Prunet  25/11/2018  17:56 

    Merci de mettre en avant le peintre Louis Floutier. Vous reprenez une partie de mes recherches et de ma biographie (ainsi que liste d expositions), comme il est marqué sur mon site, ceci n est pas un problème TANT QUE L ON MENTIONNE CLAIREMENT LA SOURCE. Je vous demande donc de rajouter cette indication à la fin de votre texte.

    Ceci est nécessaire pour un travail de qualité de recherche. (surtout quand on met sa marque de copyright?!…)

    Salutations

    Mary-Anne Prunet

  2.   Eric Bourdon  26/11/2018  12:43 

    Bonjour,

    je vous remercie tout d’abord pour vos remerciements. Ils m’ont d’abord surpris : me remerciez-vous au nom des descendants de Louis Floutier, ou au nom de Louis Floutier lui-même? J’ai mis ça sur le compte de l’appropriation inévitable par un(e) biographe (cataloguiste, tout ce que vous voulez…) de son sujet d’étude. Seriez-vous Floutier lui-même, je n’ai écrit ce post ni pour vous ni pour personne en particulier, mais par plaisir et par curiosité gratuite.

    Par ailleurs, votre biographie de 7 lignes (celle qui apparaît sur votre site) est très bien écrite mais ne comporte aucune « création originale », que des éléments factuels de notoriété commune que l’on retrouve partout ailleurs. Vous n’êtes pas propriétaire du fait que Louis Floutier soit né le 31 mars 1882 ou des dates de quelques-unes de ses expositions. Je pourrais publier un post pour annoncer que Jules César est né le 12 juillet en 100 av JC, suivi de la mention « si vous souhaitez reprendre cette biographie, merci d’en mentionner la source » et aller taquiner tous ceux qui reprendront l’info sans faire un lien vers mon site, ce serait amusant mais j’ai plein d’autres choses intéressantes à faire (comme par exemple de vous répondre là maintenant).

    Encore par ailleurs, avez-vous vu que j’ai effectivement fait un lien vers votre site, en bas du post, en mentionnant qu’on pouvait acheter votre livre?

    Enfin et surtout, votre texte m’a-t-il servi de source? Oui, comme trentre autres biographies que j’ai consultées, recoupées, élaguées, complétées. Votre notice mentionne que Louis Floutier a exposé « régulierement à Toulouse et à Limoges », je ne mentionne dans mon post qu’une exposition à Toulouse en 1927 car je n’ai rien trouvé sur Limoges, ni d’autres expositions à Toulouse (je ne dis pas qu’il n’a pas eu d’autres expositions, mais je n’aime pas les informations trop vagues). Vous avez omis dans votre notice la Rétrospective Floutier à la Maison Ducontenia à Saint-Jean-de-Luz en 1993 par Mr G. Prialloux. Ah oui, et plus haut dans le texte vous notez qu’il a été reçu « Premier Logiste » au Grand Prix de Rome, mais vous n’avez pas la date. Sauf erreur, il s’agit de 1905. N’hésitez pas à reprendre mes infos, vous n’êtes pas obligée de mentionner la source, c’est cadeau.

    Merci également de parler de mon texte comme d’un « travail de recherche », mais ça n’en est pas un du tout, c’est juste un petit post sympathique, certainement trop vite fait (je le compléterai plus tard, ou même je ferai un autre post sur quelque chose de plus précis). Comme geste d’apaisement, je peux sur simple demande retirer toute mention de votre catalogue raisonné si vous n’êtes pas à l’aise avec le fait que je l’évoque.

    Passez une belle journée :-)

     

    Nom / Pseudo (demandé, publié)

    Email (demandé, non publié)

    Site web, page, lien... (facultatif)

    Exprimez-vous (publication après vérification ~48h) :

    * merci de compléter :