proudhon-anarchie-autrement-440

Zoom sur le dessin

 

Proudhon, expliqué autrement…

Dessin au stylo & feutre sur papier,
avec retouche numérique
© Eric Bourdon, Lille, 2017

 

     Petite illustration (style Big Brother 1984) sur Proudhon, tout premier idéologue de l’ « anarchie », le jour même où sort un autre livre sur l’anticapitaliste de nouveau à la mode : Pierre-Joseph Proudhon, l’anarchie sans le désordre par Thibault Isabel. C’est aux éditions Autrement (avec une préface de Michel Onfray, siouplé!…).

– – – Lire la suite – – –

 

philosophe nazi martin heidegger nazisme

(Zoom sur le dessin)

 

Lire Heidegger sans référence au nazisme ?

Dessin au stylo et feutre sur papier,
avec retouche numérique
par Eric Bourdon © 2016

– – – Lire la suite – – –

 

Heidegger : l’introduction du nazisme dans la philosophie

Publié le 24-01-2016 par Eric Bourdon | Commentaires fermés sur Heidegger : l’introduction du nazisme dans la philosophie
Catégorie(s) : Analyses, Dessin, Dessins sur papier, Livres  


martin-heidegger-introduction-du-nazisme-dans-la-philosophie

(Zoom sur le dessin)

 

Heidegger : l’introduction du nazisme dans la philosophie…

Dessin au stylo et feutre sur papier,
avec retouche numérique
par Eric Bourdon © 2016

 

     Depuis la parution en 2005 du livre d’Emmanuel Faye Heidegger, l’Introduction du Nazisme dans la Philosophie aux Editions Albin Michel, on sait à quel point le pilier de la philosophie du 20ème siècle était noyé dans le nazisme. Pas seulement l’homme, mais son œuvre également, dont le vocabulaire volontairement sophistiqué au-delà de toute mesure repeint en réalité les concepts de base bien connus du nazisme : la race et la sélection raciale, la souche, l’essence allemande, la voix et l’unité du sang, le sacrifice de soi pour le peuple, l’expansion territoriale, la vision du monde du Führer, l’extermination totale de l’ennemi intérieur… On trouvera une première illustration de ce décodage dans cette conférence de 2005 à la Sorbonne suivie d’un débat, et dans la préface de 2007 à la seconde édition du livre.

– – – Lire la suite – – –

 

Les Clarificateurs (2) : une réflexion sur la logique sectaire

Seconde partie de la critique sociale par Thibault Isabel
du roman
« Les Clarificateurs », publiée sur Facebook en avril
lors de la sortie du thriller dans une version eBook.

L’intégralité de la critique est disponible en suivant ce lien.

 
(dessin : Binet / Fluide Glacial)

sectes-danger-interdire

     L’autre aspect intéressant du roman « Les Clarificateurs » réside dans sa réflexion sur les dérives et les excès de l’opposition aux sectes. Certes, encore une fois, le roman d’Eric Bourdon montre bien tous les dangers du phénomène sectaire, lorsqu’il aboutit à brimer la liberté (souvent même au nom de la promotion de l’individu). Le roman montre aussi, comme on l’a déjà expliqué, que ce « phénomène sectaire » est en fait présent dans l’ensemble de la société, ne serait-ce qu’à travers l’ « esprit d’entreprise » si cher aux nouvelles générations de managers, qui comporte à la fois des vertus d’intégration et un risque d’aliénation (exactement comme les autres formes de sectes, d’ailleurs).

     Mais l’auteur s’interroge également sur le fanatisme invraisemblable qui s’empare de bien des personnes et de bien des groupes lorsqu’il s’agit de se dresser contre le Mal, et notamment par exemple contre le Mal sectaire.

– – – Lire la suite – – –

 

Les Clarificateurs (1) : une réflexion sur la logique managériale

Critique sociale par Thibault Isabel
du roman
« Les Clarificateurs », publiée sur Facebook en avril
lors de la sortie du thriller dans une version eBook.

L’intégralité de la critique est disponible en suivant ce lien.

 

manager-individus

 

     Eric Bourdon vient de publier son roman « Les Clarificateurs » en version électronique. Après plusieurs années de vie au format papier, ce thriller paranoïaque à mi-chemin entre « La firme » et l’univers de Stephen King est ainsi mis à la disposition du public, en accès libre et gratuit. C’est l’occasion de revenir sur le thème principal du récit : la manipulation et l’engagement sectaire.

     Le grand mérite du livre est précisément de ne pas tomber dans les clichés habituels du genre. Bien que le roman donne en définitive une image plutôt négative de l’organisation qu’on appelle « les Clarificateurs », on est loin ici du prêchi-prêcha convenu contre les « dérives sectaires », qui n’est lui-même en général qu’une autre forme de sectarisme.

– – – Lire la suite – – –

 

     Ce n’est plus le 1er avril et vous ne rêvez pas, et vous allez même rêver encore moins : Les Clarificateurs sortent en eBook gratuit pour vous permettre de cauchemarder en toute liberté…!

les clarificateurs roman thriller livre ebook eric bourdon 440

 

« Le meilleur avocat de la vérité n’est pas le plus mauvais menteur… »

 

« Les Clarificateurs » par Eric Bourdon | roman thriller livre
Téléchargement gratuit [PDF 1,2Mo]

 

     Publié en 2012 aux Éditions de la Méduse à Lille, le texte révisé est disponible dans un format pdf adapté aux liseuses d’eBooks, mais lisible également sur votre pc ou à imprimer. Quelques rares exemplaires ‘collector’ du dernier tirage du livre papier restent disponibles. L’édition brochée du thriller comprend également quelques excellents textes de poésie gourmande par Muriel Parsy ou Antoine Defoort.

– – – Lire la suite – – –

 

« Un gros cochon rose »
Chapitre 1 du roman thriller d’Eric Bourdon Les Clarificateurs,
paru en 2012 aux Editions de la Méduse à Lille.

[ Lire le prologue du roman d’Eric Bourdon Les Clarificateurs ]

 

chochon rose

          « L’information doit être contrôlée !! Il n’est pas normal que sur Internet circulent toutes sortes d’informations contradic­toires sur lesquelles nous n’avons aucune prise… » Tous, autour de Mike et devant l’écran de l’ordinateur portable sur lequel passait la vidéo, laissaient largement transparaître leur joie. Le journaliste qui s’exprimait sur le plateau de télé d’un débat politique poursuivait d’un ton franchement autoritaire :

          « À titre personnel, je supporte sans réserve l’indispen­sable élaboration d’un système de contrôle international, par lequel les imbécillités et les diffamations que l’on trouve un peu partout sur Internet, c’est-à-dire un espace ouvert au grand public, puissent être rectifiées ; que l’on puisse enfin agir dessus ! Aujourd’hui, tout le monde peut lire et écrire n’importe quoi sans contrôle, rendez-vous compte ! L’animateur du débat finit par l’interrompre :

          – Mais qui peut prétendre, mon cher Franz, qui peut prétendre assurer une meilleure information qu’un autre ?
          – Mais enfin, vous le savez bien, reprit-il plus furieux que jamais, aujourd’hui le gage d’une bonne information qui s’appuie sur des sources fiables, c’est le métier, la profession de journaliste, vous en êtes un vous-même !
          – Oui, je vous taquine, je sais bien, je vous pousse dans vos retranchements, c’est aussi mon, notre métier…

– – – Lire la suite – – –

 

Prologue du roman thriller d’Eric Bourdon Les Clarificateurs,
paru en 2012 aux Editions de la Méduse à Lille.

 

chinese-icon

          Lorsque Chang termina son exposé fastidieux, cette expression admirative qui avait le don d’irriter Mike refit surface sans prévenir. C’est en levant les yeux au ciel devant son petit auditoire que Chang, d’un ton béat qui contractait déjà à distance les mâchoires de son collègue, commença ses remerciements au Fondateur :
          « Enfin, je ne peux m’arrêter sans encore une fois remercier Notre-maître-à-tous de nous avoir apporté sa sainte technologie et de nous avoir dit que les portes de nos âmes ne sont fermées que de l’intérieur… »

          C’en fut alors trop pour Mike qui, assis devant lui, expira d’un coup tout l’air de ses poumons en secouant violemment la tête de gauche à droite. Lorsqu’il se retourna, il fixa du regard une auditrice qu’il ne connaissait pas encore et, d’une voix encore plus élogieuse que celle de Chang, il reprit :
          « Notre-maître-à-tous a dit aussi, lors de son dernier voyage en Chine : Le problème avec la Chine, c’est qu’il y a trop de Chine­toques ici ! »

          Est-ce le rire étouffé de Brad, son voisin de gauche, ou bien la tête livide que faisait Chang lorsque Mike lui refit face, qui lui fit prendre conscience de son écart ? En tout cas, le « Ooops… » qu’il prononça lui-même spontanément était bien plus grave qu’il n’en avait l’air.

– – – Lire la suite – – –

 

articles récents eric bourdon                    anciens articles eric bourdon